RENSEIGNEMENTS PRATIQUES

A/Z

APPELS TELEPHONIQUES

 

Indicatif téléphonique de la Corée : + 82

Appel en Corée :

Pour faire un appel local  dans la même zone ou la même ville, il faut juste composer le numéro de téléphone. Si vous êtes dans une zone ou une ville différente, composez d’abord l’indicatif régional puis le numéro de téléphone que vous voulez appeler.

Appel International :

Quand vous faites un appel direct international, il vous faut d’abord premièrement faire un des codes d’accès à l’international : 001, 002 ou 008, puis le code du pays, puis l’indicatif régional et enfin le numéro du destinataire.

En Corée, il y a plusieurs types de téléphones publics qui acceptent les pièces de monnaie ou les différents types de cartes.

ARGENT

L’unité monétaire est le Won. Taux de change : 1 € = 1405 won (environ)

Les devises étrangères et les chèques de voyages peuvent être changés en won dans les banques et les bureaux de change agréé.

Les cartes de crédit VISA, American Express, Diners Club et Master Card et JCB sont acceptées dans la plupart des hôtels, grands magasins et restaurants.

ARTS

Pas un domaine artistique, ou presque, qui n'ait été investi par les Sud-Coréens. La musique traditionnelle privilégie les instruments à cordes, évoquant celle du Japon et de la Chine. Elle emprunte la forme du jeongak, la musique de cour, ou celle, folklorique, du minsogak. Les danses populaires les plus répandues sont le seungmu (les danseurs se démènent, un tambour attaché autour du cou), le talchum, danse de masques, et le salpuri, solo d'inspiration chamaniste, souvent improvisé. En matière de littérature, les Samgukyusa (Mythes et légendes des Trois Royaumes) écrits au XIIe siècle par le moine Illyeon, demeurent le chef-d'œuvre de référence. La littérature contestataire fait florès auprès des jeunes générations depuis les années 1970 et 1980, tandis qu'un courant écolo-taoïste a fait son apparition dans les années 1990.

Les Sud-Coréens excellent dans les arts du spectacle et le théâtre moderne, qu'il s'agisse d'adaptation d'œuvres occidentales ou de pièces originales. À travers la calligraphie, un art venu de Chine, ils expriment souvent leur fierté à l'égard de leur propre écriture, le hangul. D'influence chinoise, la peinture traditionnelle est structurée par le trait du pinceau, dont l'épaisseur et l'intensité varient. Les chamanistes font d'excellents graveurs sur bois.

Statues et pagodes de pierre s'inspirent essentiellement du bouddhisme. Séoul possède plusieurs parcs où les sculpteurs modernes exposent leurs œuvres. Dans la capitale, l'architecture mêle le moderne à l'ancien, dont les portes de la ville et le palais de Gyeongbokgung (datant de l'ère Yi) sont de beaux exemples.

CLIMAT

On trouve en Corée Quatre Saisons bien distinctes.Elle fait partie de la Zone Tempérée.

L’Hiver de Décembre à Février est froid et sec marqué de chutes de neige occasionnelles.

Toutefois les jours froids alternent avec des jours plus doux.

De Mars à Mai le temps est principalement clément.

En Juin les températures atteignent 20°c.

Vers Fin Juin la mousson commence habituellement pour se terminer vers Mi ou Fin Juillet.

Le Mois D’Août est chaud est humide, l’Eté la végétation devient luxuriante.

Avec l’arrivée de l’Automne, fin Septembre les vents continentaux forment un climat clair et sec, faisant des mois d’automne la période la plus agréable de l’année.

En Octobre le panorama se colore d’or vif et de rouge brillant.

DECALAGE HORAIRE : GMT + 9h

DONNEES SUR LA DESTINATION

Intitulé officiel du pays : république de Corée du Sud

Capitale : Séoul

Superficie : 98 480 km²

Population : 49,2 millions habitants

Peuples et ethnies : coréens et une minorité chinoise (20 000)

Langues : coréen

Religions : 26,3% de chrétiens (19,7% de protestants et 6,6% de catholiques), 23,2% de bouddhistes

Institutions politiques : démocratie présidentielle

Président : Lee Myung-bak

ECONOMIE

PIB : 1 206 milliards de $US

PIB/Hab : 24 600 $US

Croissance annuelle: 4,9%

Inflation : 2,5%

Inflation : 3,2%

Principales activités : construction navale et automobile, constructions électriques et électroniques, industrie textile, agriculture

Principaux partenaires : États-Unis, Japon, Allemagne, Chine

ELECTRICITE : 110/220 V, 60 Hz

FETES / FESTIVALS ET JOURS FERIES

À l'occasion de Sokchonje, qui se tient en mars et en septembre, la foule se presse sur les lieux de pèlerinage confucéens pour écouter des orchestres de musique de cour traditionnelle et assister à des rites costumés. C'est à l'université Sungkyungkwan, à Séoul, que la cérémonie est la plus belle. Des défilés aux lampions et aux bougies marquent l'anniversaire du Bouddha, célébré en avril ou début mai. La fête la plus importante du calendrier lunaire coréen est le Chuseok. Les villes se vident de leurs habitants, qui partent honorer leurs ancêtres auprès de leur famille restée à la campagne. Le Festival national des arts populaires a généralement lieu en septembre – une occasion unique de découvrir de nombreuses facettes de la culture coréenne. La Journée du hangul, le 9 octobre, commémore l'instauration de cet alphabet au XVe siècle.

Jours Fériés  :

Nouvel An (1er janvier), Nouvel an lunaire (janv-fév), Jour du mouvement d'indépendance (1er mars), Jour des arbres (5 avril), Jour des enfants (5 mai), Naissance de Bouddha (12 mai), Commémoration des morts pour la patrie (6 juin), Jour de la Constitution (17 juillet), Jour d'indépendance (15 août), Fête nationale (3 octobre), Noël (25 décembre)

FLEUR NATIONALE COREENNE

Le Mugunghwa ou Rose de Sharon est la Fleur Nationale Coréenne.

Chaque année de Juillet à Octobre le pays se pare de milliers de Mungunghwa en fleur.

Contrairement à la plupart des autres fleurs, le Mugunghwa est remarquablement robuste et peut à la fois résister aux parasites et aux insectes.

La signification symbolique de cette fleur vient du mot Coréen Mugung qui signifie l’immortalité.

Ce terme reflète avec justesse le caractère endurant de la culture coréenne et la persévérance du peuple Coréen.

GEOGRAPHIE

Le pays occupe la partie sud de la péninsule coréenne comprise entre la mer du Japon (dite mer de l'Est en Corée), face au Japon, et la mer Jaune, face à la Chine. Il est délimité au nord par la Corée du Nord, la ligne de partage entre les deux États se situant vers le 38e parallèle. Sa superficie est légèrement supérieure à celle du Portugal. Les massifs montagneux recouvrent 70% du territoire et dominent dans l'est. Le sommet le plus élevé, le Hallasan, culmine à 1 950 m, sur l'île de Jejudo.

LANGAGE DU CORPS

Si vous voulez faire un signe à quelqu’un de venir vers vous, diriger la paume de votre main vers le bas et agitez les doigts

Il n’est pas poli de de faire signe à quelqu’un avec la paume tournée vers le haut, en particulier en utilisant un seul doigt, car les Coréens ne le font que pour les chiens.

LANGUE

L'origine du coréen suscite la perplexité des linguistes, qui s'accordent toutefois pour penser qu'il appartient à la famille des langues altaïques. En fait, la grammaire coréenne est plus proche du japonais que des autres langues altaïques, comme le turc ou le mongol. Qui plus est, les Coréens ont emprunté près de 70% de leur vocabulaire aux Chinois. L'usage de l'écriture hangul (élaborée au XVe siècle sous le règne du roi Sejong) l'emporte sur celle des caractères chinois hanja.

Ère numérique oblige, le système de romanisation du coréen adopté en 1984 a dû être revu en juillet 2000 : il donnait lieu à de multiples translittérations, tandis que les apostrophes et les signes diacritiques ne faisaient pas bon ménage avec les ordinateurs. Les éditeurs avaient jusqu'en 2002 pour se conformer au nouveau système, fortement encouragé par le gouvernement, mais dont la mise en place prendra quelques années à l'échelle du pays.

LES NOMS

La majorité des Coréens ont l’un des noms de famille suivants : Kim (environ 21% de la population), Yi (ou Lee or Rhee, 14%) Park (ou Jung), Jang (ou Chang), Han, Lim …

Les noms des Coréens sont généralement composés d’une syllabe pour le nom de famille et de deux syllabes pour le prénom.

La Femme Coréenne ne prend pas le nom de son mari, mais ses enfants portent celui de leur père.

NOURRITURE

Surtout connue en occident pour ses barbecues, la cuisine coréenne est l'une des plus variées et des plus succulentes au monde. Il existe de nombreuses spécialités et variantes utilisant différentes sortes de viandes, de poissons, de fruits de mer et de légumes, dont certaines peuvent dérouter, comme la soupe de viande de chien ou les larves de vers à soie. Un repas traditionnel se compose de riz, d'une soupe, de Kimchis – des légumes macérés dans du vinaigre ou fermentés – auxquels sont adjoints une dizaine de petits plats, les banchans. La notion européenne de plats souvent unique mélangeant une grande quantité d'ingrédients est inconnue ici. Il s'agit au contraire de se confectionner des bouchées en combinant différentes saveurs. Si l'ail, le gingembre ou l'oignon vert sont couramment utilisés dans les plats, le piment rouge reste le condiment roi. Une gastronomie relativement épicée que ne viendra pas adoucir un dessert, les pâtisseries n'étant consommées que dans les grandes occasions.

RELIGION

La liberté de culte est garantie en République de Corée

Les Religions indigènes sont le Chamanisme, le Bouddhisme et le Confucianisme.

Elles ont joué un rôle important dans le développement culturel et social du pays.

D’autres religions minoritaires dérivant des religions indigènes, existent également.

Introduit à la fin du 18ème siècle, le christianisme attire de   plus en plus de fidèles.

SANTE

Aucun risque particulier n'est à signaler, mais veillez à ceque vos vaccinations contre la typhoïde, la polio, le tétanos, la diphtérie et l'hépatite B soient à jour. La Corée du sud a été touchée par l’épizootie de grippe aviaire à plusieurs reprises ces dernières années, il est donc recommandé aux voyageurs d’éviter tout contact avec les volailles et les oiseaux, c'est-à-dire de ne pas se rendre dans des élevages ni sur les marchés aux volatiles.